7 milliards de voisins

7 milliards de voisins

RFI - Emmanuelle Bastide

Comment évoluent nos modes de vie et nos sociétés au nord comme au sud ? Consommation, habitat, famille, travail, place des femmes, urbanisation, l’émission laisse aussi la parole aux auditeurs qui témoignent en direct de leur vie quotidienne. Chaque vendredi, l’émission est consacrée à l’éducation. 7 milliards de voisins, présenté par Emmanuelle Bastide, en collaboration avec Cécile Lavolot et Camille Nérant. Réalisation : Romain Dubrac.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Enseigner les arts à l'école: utile ou pas?

7_milliards_de_voisins_1_20190524.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190524.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Musique, danse, arts plastiques, théâtre, permettent de développer la créativité, la confiance et l’imagination des enfants. Pourtant, ces matières sont souvent considérées comme secondaires. Comment, dans ce cas, mieux impliquer les élèves et pour quel objectif ? Les matières artistiques peuvent-elles aider les élèves en difficulté ?

Avec :

  • Christiane Herth, formatrice à l’École Supérieure du Professorat et de l'Éducation (ESPE) de l’Académie de Paris, docteur en esthétique et sciences de l’art et agrégée en arts plastiques, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,

  • Charles Dumas, fondateur et directeur de l'Académie des arts des Apprentis d’Auteuil

  • Marie-Madeleine Ndundu, créatrice et coordinatrice du Centre d’éducation artistique pour enfants, Yuula Académie à Kinshasa en République Démocratique du Congo.

Et un reportage de Charlie Dupiot qui s’est rendue dans une école de danse à Marseille.Enseigner la danse à des collégiens dans le quartier considéré comme le plus pauvre de France: c'est l'idée du projet «ADOLéDANSE»... porté par KLAP, une Maison dédiée à la danse et à la création chorégraphique, ouverte en 2011 par le chorégraphe Michel Kelemenis dans le 3ème arrondissement de Marseille. Un projet financé par la fondation BNP Paribas. Une fois par semaine, toute une classe de 6ème vient dans cette maison de la danse apprendre une chorégraphie en vue d’un spectacle de fin d'année. Ils sont élèves dans un collège voisin, le collège Edgar Quinet, classé en Réseau d’éducation prioritaire +. Charlie Dupiot a pu se faufiler dans le studio, en plein cours de danse:

En fin d’émission, la chronique de Marie-Rose Moro, Parents, enfants, d'ici et d'ailleurs Etre père en Europe, de grands changements historiquesA podcasterici.

Le rendez-vous hebdomadaire pour aider les parents, avec la pédopsychiatre, directrice de la revue transculturelle «L’Autre ».

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Pénibilité et précarité du travail en Afrique

7_milliards_de_voisins_1_20190523.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190523.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

A l'occasion des 100 ans de l'Organisation internationale du travail, focus sur les conditions de travail sur le continent africain.

En Afrique subsaharienne, plus d’un travailleur sur trois vit dans des conditions d’extrême pauvreté. Chômage des jeunes, travail informel, sous-emploi, précarité ou absence de contrats, inégalités persistantes entre les hommes et les femmes qui occupent des emplois plus vulnérables, le monde du travail sur le continent africain reste fragile. Quels sont les secteurs où le travail est le plus pénible physiquement ? Comment les pouvoirs publics peuvent-ils agir pour améliorer ces conditions ? Comment mettre en place un système d’assurance sociale ? La transition écologique peut-elle permettre de créer du travail décent, moins pénible ?

Avec :

  • Mamadou Touré, ministre de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Porte-parole adjoint du Gouvernement de Côte d’Ivoire- Moustapha Kamal Gueye, chef de l’Unité emplois verts au BIT (bureau international du travail) - Marie-Pierre Nicollet, directrice du département Transition démographique et sociale de l’AFD (Agence française de développement) - Cyril Cosme, directeur du Bureau de l’Organisation internationale du travail pour la France.
Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Le RDV des tchatcheuses !

7_milliards_de_voisins_1_20190522.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190522.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Chaque mois, des femmes journalistes commentent l’actualité de leur choix.

Avec :

  • Paola Martinez Infante, journaliste chilienne indépendante

  • Ana Navarro Pedro, journaliste portugaise pour l'hebdomadaire Visao

  • Aysegul Sert, journaliste turque

  • Haby Niakaté, journaliste malienne-guinéenne basée à Abidjan en Côte d’Ivoire.

 

Et un reportage de Charlie Dupiot.

«Female Pleasure»... c'est le titre d'un documentaire sorti, début mai 2019, sur les écrans français : portraits croisés de cinq femmes aux États-Unis, en Somalie, au Japon, en Allemagne et en Inde... Pour ces femmes, parler du plaisir féminin, c'est d'abord parler de leur combat contre les violences, notamment sexuelles, dont elles ont été victimes. Charlie Dupiot a rencontré l’une des 5 héroïnes, Leyla Hussein, d’origine somalienne ; et Barbara Miller, la réalisatrice suisse du documentaire.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Mode et accessoires

7_milliards_de_voisins_1_20190521.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190521.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Emission en partenariat avec le magazine Brune.

Sacs, chaussures, bijoux, chapeaux, depuis quelques années, les accessoires sont devenus les vedettes du vestiaire féminin et masculin. Pourquoi ces détails changent tout ? Comment les choisir ?

Avec :- Marie-Jeanne Serbin Thomas, rédactrice en chef du magazine Brune- Rodrigue Vodounou, créateur de la marque de chaussures Goya- Nkenda Runavot, créatrice de la marque de bijoux ethniques Nkenda Style- Cécile Ndiaye, co-fondatrice la maison de maroquinerie Studio Wudé basée à Dakar.

 

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Télétravail: comment trouver le bon équilibre?

7_milliards_de_voisins_1_20190520.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190520.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Une émission en partenariat avec le site d’information The Conversation.

En France, 25% des salariés des entreprises françaises travaillent à distance, dont 6% avec un contrat qui le précise. L’ordonnance Macron du 22 septembre 2017 vise d’ailleurs à faciliter cette pratique. Dans les pays anglo-saxons, le procédé est largement généralisé et les États-Unis ont même créé, en 1990, une agence fédérale pour le déploiement du télétravail (Federal Flexible Workplace). Gain de temps et moins de fatigue à cause des transports, plus grande productivité, autonomie, travailler chez soi représente de nombreux avantages. Mais à être loin du bureau et de ses collègues, ne risque-t-on pas de s’isoler ? Comment apprendre à se déconnecter quand il n’y a pas de coupure entre le bureau et la maison ? Et qu’en est-il de la fourniture du matériel (ordinateur, connexion internet, logiciels…). Existe-t-il une répartition idéale entre le travail au bureau et le télétravail pour que salariés et entreprises y trouvent leur compte ?

Avec :

  • Thibault Lieurade, chef de la rubrique Économie à The Conversation

  • Emmanuelle Léon, professeur de management à l'ESCP Europe, auteur de l’article « Un iPad sur roulette vaut-il un manager en chair et en os ? », publié à l’occasion de l’émission sur le site de The Conversation, co-auteur de Métamorphose des managers à l’ère du numérique et de l’intelligence artificielle (Pearson)

  • Élodie Dallongeville, spécialiste du travail nomade pour la société Génie des lieux.

En fin d’émission, l’Afrique qui gagne par Raphaëlle Constant.Aïssa Doumara Ngatansou, 57 ans, est une militante camerounaise. Cette mère de famille se bat, depuis plus de 20 ans, pour le droit des femmes dans la région de Maroua, à l'Extrême-Nord du Cameroun. Elle a co-fondé l'Association de Lutte contre les Violences faites aux Femmes (ALVF) pour mener des actions contre les mariages forcés, les viols et toutes formes de violences faites aux femmes.Le 8 mars 2019, Aïssa Doumara Ngatansou a reçu le premier prix Simon Vieil à Paris, remis par le Président de la République Emmanuel Macron, pour l'ensemble de ses actions en faveur de l'égalité femmes-hommes. Raphaëlle Constant l'a rencontrée à Bordeaux, lors des Journées Nationales des Diasporas Africaines.