24 avril 1994, à Mayunzwa, un village, à 40 km au sud de Kigali au Rwanda, Charles, un jeune Tutsi de 12 ans voit sa famille et tous les habitants tutsis de son village se faire assassiner. Choisi pour incarner le symbole du génocide en marche, il échappe à la mort. Du 7 avril (lendemain de l’assassinat du président) au 17 juillet 1994, entre 800 000 et 1 million de Tutsis et Hutus modérés sont tués au Rwanda.25 ans après le génocide, Charles Habonimana, aujourd’hui âgé de 44 ans, seul survivant de sa famille avec une de ses sœurs, témoigne.

Avec :Charles Habonimana, militant des droits de l’homme, il a dirigé le Groupe des Anciens Étudiants Rescapés du Génocide (GAERG) au Rwanda, de 2012 à 2016. Il a participé à de nombreuses conférences internationales sur la prévention du génocide, la réconciliation et la justice, auteur de Moi, le dernier tutsi (Plon).

En seconde partie d’émission, un témoignage recueilli par Charlie Dupiot.

Sahra Mani, réalisatrice de films et de documentaires, est née en Afghanistan. Elle est enfant quand elle fuit avec sa famille en Iran, pendant la guerre des années 80. À 20 ans, elle part étudier à Londres et, très vite, se découvre une appétence pour le cinéma. Aujourd'hui, elle vit à Kaboul. Charlie Dupiot l'a rencontrée, lors de son passage à Paris, pour la promotion de son premier documentaire A thousand girls like me, sorti sur les écrans français début mars 2019. L'histoire vraie de Khatera, abusée par son père depuis l'âge de 9 ans, dans la banlieue de Kaboul. Un jour, Khatera décide de prendre la parole à la télévision, sur une chaîne afghane. C'est cette séquence, qu'on va entendre, qui a inspiré la documentariste Sahra Mani.

Aujourd'hui, après 13 ans de viols et de souffrances, Khatera vit en France, avec ses deux enfants nés de l'inceste et son nouveau fiancé.

Merci à Asal Bagheri pour la traduction du farsi au français.

 

En fin d’émission, la chronique de Marie-Rose MORO, Parents, enfants, d'ici et d'ailleurs : confier ses enfants, la circulation des enfants

Le rendez-vous hebdomadaire pour aider les parents, avec la pédopsychiatre, directrice de la revue transculturelleL'Autre