A l’occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse.

Astérix, Ti Teuf, Le Petit Nicolas, Fantomette, permettent-ils à tous les jeunes lecteurs de s’identifier ? Faut-il des héros à leur image ou n’importe quel personnage de fiction permet-il de se créer un imaginaire ?

Avec :

  • Laura Nsafou, auteur de Comme un million de papillons noirs (Cambourakis)

  • Madina Guisse, auteur de Neïba Je sais tout ou presque (La comtesse d’aventures)

  • Delphine Sauliere d'Izarny, rédactrice en chef aux éditions Bayard jeunesse, directrice des magazines pour les enfants de moins de 12 ans, supervise la filiale Afrique Planète Mag, Bayard Afrique qui publie Planète j’aime lire

  • Céline Hein, chargée de plaidoyer à l’UNICEF France. Elle présentera le prix de la littérature jeunesse de l’UNICEF.

Et un reportage de Florelle Manda.

Yehni Djidji a 30 ans, cette mère de 2 enfants est blogueuse, écrivain et scénariste. En 2013, elle crée le livresque, un événement littéraire qui se tient tous les deux mois avec un auteur. Livresque est aussi le nom de son agence littéraire depuis 2016. Puis, l’année dernière, elle a sorti un livre de coloriage valorisant les tenues traditionnelles. Elle voulait s’adresser aux enfants et aborder la culture africaine. Le tome 2 est sur le point de sortir.