Dans sa cuisine, au marché, le plastique est partout. 348 millions de tonnes de plastique ont été produites dans le monde en 2017, soit une augmentation de près de 4 % par rapport à 2016. Et ce, en dépit des campagnes choc des organes environnementaux. En août 2018, la France, mauvaise élève de l’Europe en matière de production de déchets plastiques, s’est engagée à prendre des mesures concrètes. Sur le continent africain, 11 pays ont interdit la production des sacs plastiques, emboîtant le pas du Rwanda pionnier en la matière. Pour rappel, un sac plastique met entre 100 et 400 ans à se décomposer. S’il est urgent d’agir contre la pollution liée à l’industrie plastique, peut-on réellement s’en passer ? Par quoi remplacer une bouteille en plastique d’eau ou de shampooing ? Quelles sont les innovations au service de la production industrielle et du consommateur ?

Avec :

  • Valérie Guillard, ingénieur, professeur à l’Université de Montpellier, membre de l’Institut universitaire de France, spécialiste des emballages alimentaires durables, volet lié à la conception de matériaux

  • Aline Gubri, consultante en développement durable, auteur de Zéro plastique, zéro toxique (Thierry Souccar)

  • Thierry Varlet, ingénieur en emballage et conditionnement, coordinateur du réseau d’industriels de l'emballage en Bretagne Breizpack, et anciennement président du réseau France-emballage, directeur d’une unité de recherche sur l’emballage en produits alimentaires à Quimper

  • Bruno Tassin, directeur de recherche à l’Ecole des Ponts Paris-Tech, spécialiste du plastique dans l’environnement continental

  • Remy Norbert Duhuze, directeur de la régulation environnementale et des contrôle de pollution au sein de l’autorité rwandaise de gestion de l’environnement (Rwanda Environment Management Authority), entité liée au ministère de l’Environnement au Rwanda.

En fin d’émission : la chronique de l’Afrique qui gagne.

Cette semaine, Lucie Gbakayoro est une agricultrice ivoirienne à la tête d’une coopérative de femmes rurales comme elle. Ensemble, elles cherchent des solutions face aux difficultés liées au changement climatique et à l’accès au financement. Florelle Manda l’a rencontrée, lors du Forum des femmes entreprenantes et dynamiques qui s’est tenu à Abidjan, les 6 et 7 juillet 2018.