Elles sont reines, prophétesses, militantes, et ont contribué à l’histoire du continent africain. Si l’on pense volontiers à la reine Nefertiti, d’autres femmes ont marqué le continent africain à l’image d’Anne Zingha d’Angola, qui a permis d’éviter la colonisation du pays au XVIIème siècle, la Nigériane Funmilayo Ransome Kuti qui a livré un combat exemplaire pour l’émancipation et l’autodétermination des femmes sur l’Afrique de 1923 à sa mort en 1977, ou encore Aoua Keïta, sage-femme, militante et femme politique malienne au XXème siècle. Entre sources orales et écrites, comment s’y prendre pour retracer leur histoire ? Comment expliquer que ces femmes soient absentes des enseignements ?

Avec :- Sylvia Serbin, journaliste, auteure de Reines d’Afrique et héroïnes de la diaspora noire (Medu Neter)- Ophélie Rillon, historienne au Laboratoire les Afriques dans le monde à Sciences po Bordeaux, spécialiste des femmes et du militantisme en Afrique de l’Ouest XXème siècle- Aoua Ly Tall, sociologue à l’Institut d’étude des femmes à l’Université d’Ottawa au Canada, auteure de De la reine de Sabba à Michelle Obama. Africaines, héroïnes, d’hier et d’aujourd’hui (L’Harmattan).

Pour aller plus loin.