Fourneau solaire, dessalinisateur, en opposition aux high tech, les innovations low tech se fondent sur des technologies simples, durables et développées à l’échelle locale. Avec des matériaux recyclés ou puisés dans la nature, elles répondent à des problématiques vitales, et ne consomment que très peu d’énergie. Les low tech sont aussi une philosophie de vie, loin du consumérisme, il s’agit de faire de la récupération pour créer de nouveaux objets utiles au quotidien. Comment développer ces technologies qui touchent tous les domaines ?

Avec :

  • Corentin de Chatelperron, ingénieur, aventurier, fondateur du Low Tech Lab, projet visant à repérer et promouvoir des innovations utiles accessibles et durables. Auteur de : Nomades des mers. Le tour du monde des innovations. (Arte éditions)

  • Arthur Keller, auteur, conférencier, expert des stratégies de résilience. Membre du groupe de travail sur les low tech, mené par le think tank La Fabrique Ecologique. Co-auteur du rapport «Vers des technologies sobres et résilientes - Pourquoi et comment développer l'innovation low-tech ?»

  • Pierre-Alain Leveque, ingénieur, responsable des projets d’innovation au sein de l’association Low tech Lab – Gold of Bengal

  • Mohamoudou Ngom, président du Sen Fablab de Dakarn, ancien membre du premier Fablab de Dakar, Kër Thiossane qui a lancé les éloliennes et les panneaux saolaires lowtech.