A l'occasion du 40e anniversaire de la Révolution islamique.

Droit des femmes, études, emploi, quel est le quotidien des Iraniens dans une république islamique ? Alors qu’on observe une hausse de l’urbanisation, et de l’éducation, l’Iran reste un pays traditionnel avec une société hiérarchisée dominée par le patriarcat. Avec l’arrivée en 2013, du nouveau président et la signature de l’accord nucléaire en 2015, le pays commençait à s’ouvrir laissant un espoir pour la jeune génération. Mais depuis, l’avenir des Iraniens semble s’être assombri avec la première salve de sanctions américaines en août, et la seconde en novembre. En quoi ces sanctions impactent-elles la société ? Comment un peuple très moderne vit-il régi par des lois rétrogrades ?

Avec :

  • Armin Arefi, journaliste franco-iranien spécialiste du Moyen-Orient, auteur de Un printemps à Téhéran. La vraie vie en République islamique (Plon)- Thierry Coville, chercheur à l’IRIS, économiste, spécialiste de l’Iran.

Et un témoignage recueilli par Charlie Dupiot.

Soudeh Rad est une militante iranienne, née il y a 38 ans... 2 ans après la révolution islamique. Exilée à Paris depuis près de 20 ans, elle milite pour les droits des femmes et des minorités sexuelles LGBT. Elle a étudié les maths et le management, et a grandi entre l'Iran, l'Autriche et la France, avec ses parents, qu’elle décrit comme aisés et religieux. Charlie Dupiot l'a rencontrée dans son appartement du 13ème arrondissement parisien.