La stratégie « Bienvenue en France » annoncée le 19 novembre 2018 par le Premier ministre français, Edouard Philippe a pour objectif d’accueillir plus d’étudiants étrangers (500 000 en 2027) en leur offrant un meilleur accompagnement et davantage de bourses d’études, mais avec une hausse significative des frais d’inscription : les prix sont multipliés par 15 pour une année d'étude en licence ou en master (2 770€ et 3 770€). Les étudiants étrangers, composés à 45% d'Africains sont-ils toujours les bienvenus ?
Avec :

  • François Germinet, président de l'Université de Cergy-Pontoise et Président de la Commission Formation et Insertion professionnelle, à la Conférence des Présidents d’Université (CPU)
  • Thierry Valentin, directeur général adjoint de Campus France
  • Thomas Martin-Dimichele, 1er vice-président de la FAGE, en charge des affaires académiques (Fédération des associations générales étudiantes) 
  • Augusta Lunardi, journaliste, ancienne étudiante brésilienne en France, a publié une lettre ouverte au Premier ministre, Edouard Philippe, sur l’augmentation des frais de scolarité pour les étudiants étrangers.