Quand on évoque le handicap, on pense souvent fauteuil roulant, troubles moteurs, mobilité restreinte… Pourtant, le handicap psychique reste la première cause d'invalidité en France. Reconnus depuis 2005 comme handicap, les troubles psychiques, bien que parfois invisibles, font peur. Comment faire changer les mentalités, alors qu'un tiers des Français se déclarent gênés à l'idée de travailler dans la même équip, ou de partager un repas avec une personne atteinte d'un trouble psychique ? Comment mieux inclure les handicapés psychiques dans le monde du travail ? Nous en parlons à l’occasion de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.
Avec :

  • Jean-Philippe Cavroy, directeur de l’Association Clubhouse Paris, premier clubhouse de l’association, créée il y a 7 ans
  • Claire Le Roy-Hatala, sociologue, elle accompagne les entreprises, institutions, associations et fondations à mieux prendre en compte les personnes concernées par des troubles psychiques dans l’emploi et dans la société
  • Stéphane, diagnostiqué bipolaire, ancien chasseur de têtes de 15 ans d’expérience. Arkema est une entreprise de chimie, présente sur plusieurs continents et qui compte 20 000 collaborateurs. Elle se caractérise par des activités de recherche et de production de produits chimiques nécessaire à nos objets quotidiens, telles que les semelles de chaussures de sport ! Raphaëlle Grivelle, en charge du développement Ressources Humaines et Social chez Arkema. Au micro d'Alice Milot.