Vols, recels, contentieux, dégradations, les délits commis par les mineurs sont les mêmes que ceux des adultes. En France, en 2017 selon le ministère de la Justice, près de 170 000 affaires de délinquance juvénile ont été traitées par la justice, soit une baisse de 7,4 % par rapport à 2016. Depuis l’ordonnance du 2 février 1945, ces enfants doivent répondre de leurs actes devant une justice qui leur est dédiée. Quelle prise en charge pénale pour un mineur délinquant ? Comment trouver le juste milieu entre sanctions et éducation ?
Avec :
-Laurent Richard, juge pour enfants au tribunal de Versailles en région parisienne
-Gérard Mauger, sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS, auteur de Sociologie de la délinquance juvénile, (La découverte).

  • Christophe Daadouch, juriste, formateur dans les institutions sociales, spécialiste de la protection de l’enfance et du droit pénal des mineurs.
  • Renaud Houdayer, directeur territorial de la Protection judiciaire de la jeunesse en Franche Comté, ancien éducateur.