7 milliards de voisins

7 milliards de voisins

RFI - Emmanuelle Bastide

Comment évoluent nos modes de vie et nos sociétés au nord comme au sud ? Consommation, habitat, famille, travail, place des femmes, urbanisation, l’émission laisse aussi la parole aux auditeurs qui témoignent en direct de leur vie quotidienne. Chaque vendredi, l’émission est consacrée à l’éducation. 7 milliards de voisins, présenté par Emmanuelle Bastide, en collaboration avec Cécile Lavolot et Camille Nérant. Réalisation : Romain Dubrac.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Révisions d’examens: bien apprendre et rester zen!

7_milliards_de_voisins_1_20190510.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190510.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Je suis nul, je ne vais jamais y arriver, il y a trop de choses à apprendre et je ne sais pas par où commencer. PAS DE PANIQUE, voici les trucs et astuces de nos invitées, spécialistes de méthodologie pour l’une ; et de « détente » pour l’autre, pour gérer au mieux son stress et ses révisions. Bonne chance !

Avec :

  • Anne de Pomereu, professeur de mémoire et de méthodologie, auteur d’Éloge de la passoire (éditions Jean-Claude Lattès), propose des ateliers de mémorisation pour adultes, formatrice et coach de dirigeants - Céline Gourret, sophrologue, spécialisée dans la préparation des examens et concours des lycéens et étudiants à l’écrit ou à l’oral.Témoignages d’étudiants recueillis par Ndèye Alatiba.

En fin d’émission, la chronique de Marie-Rose Moro, Parents, enfants, d'ici et d'ailleurs : comment apaiser les cauchemars des enfants ?

Le rendez-vous hebdomadaire pour aider les parents, avec la pédopsychiatre, directrice de la revue transculturelle  L’Autre.

Et pour aller plus loin : applications de relaxation- Petit Bambou - Respirelax

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - La maison individuelle, rêve ou cauchemar pour les villes?

7_milliards_de_voisins_1_20190509.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190509.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

En France, 56% des logements sont des maisons individuelles, quand 80% la considèrent comme le logement idéal. Aux États-Unis, avec le développement des banlieues résidentielles (suburbs), la maison individuelle entourée d’un jardin est devenue le symbole de l’American Way of Life, au prix de longs trajets pour aller travailler. Sur le continent africain, posséder sa maison est un signe de réussite. Une fois acquis, le rêve peut vite tourner au cauchemar en raison du coût de l’entretien et des distances à parcourir. De plus, partout dans le monde, ce type d’habitat est à l’origine d’un étalement urbain. Quelles conséquences sur les surfaces agricoles ? Comment bien choisir les matériaux et sa parcelle lorsque l’on construit pour respecter le climat et sa propre qualité de vie ?

Avec :- Armelle Choplin, urbaniste à l’Université de Genève, spécialiste de l’habitat en Afrique- Cynthia Ghorra-Gobin, géographe à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris III, spécialiste des Etats-Unis, auteur de La métropolisation en question (PUF)- Christine Leconte, présidente de l’Ordre des architectes d’Ile de France - Boubacar Ouilly, coordinateur du programme de La Voûte nubienne au Burkina Faso.

En fin d’émission, Maggie Cazal, présidente de l’ONG urbanistes sans frontières nous parlera du Forum « Afrique Villes Durables », qui se tient du 14 au 16 mai 2019 en vue de la préparation du Sommet Afrique-France 2020 sur la ville durable.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Enfants d’agriculteurs en Afrique: faut-il fuir la terre?

7_milliards_de_voisins_1_20190424.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190424.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

« Nous devons agir pour rendre l’agriculture plus attrayante pour les jeunes. Ils doivent percevoir l’agriculture comme un secteur rémunérateur et rentable […] », expliquait José Graziano da Silva, directeur de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Chaque année, près de 30 millions de jeunes entrent sur le marché du travail, et l’agriculture est la solution présentée pour absorber le chômage. 80% de la population active sur le continent africain travaille dans le domaine agricole, et le modèle familial est encore très largement la norme. Mais, les jeunes sont attirés par les emplois urbains. Comment les inciter à rester sur l’exploitation familiale ? Les terres exploitables permettent-elles vraiment aux jeunes de vivre décemment ? La mécanisation de l’agriculture est-elle la solution notamment sur les terres pauvres du Sahel ?

Avec :

  • Hubert Cochet, professeur d’agriculture comparée à AgroParistech

  • Jean-Michel Sourisseau, chercheur au CIRAD, (Centre de coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement), auteur de Agricultures familiales et mondes à venir (Quae)

  • Mamadou Sene, expert migrations pour la région de l’Afrique de l’Ouest à la FAO, l’organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (basé au Sénégal).

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Hypersensibles: mieux les comprendre pour mieux les gérer à l’école et en entreprise

7_milliards_de_voisins_1_20190426.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190426.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Gustave Flaubert disait : « Je suis doué d’une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres, me déchire »Si vous êtes comme Flaubert, vous êtes peut-être un hypersensible qui s’ignore. Les psychologues s’accordent à dire que l’hypersensibilité est un talent, mais cette hypersensibilité peut être à l’origine de difficultés d’adaptation à l’école comme en entreprise. Un enfant hypersensible mettra plus de temps pour aborder une nouvelle tâche, sera très empathique et aussi très sensible face à un enseignant sévère (cris, punitions, mots durs). Comment repérer et aider ces hypersensibles, réponse avec nos invités.

Avec :- Nathalie Clobert, psychologue clinicienne et hypnothérapeute, auteur de Domptez votre hypersensibilité (Leduc)- Liliya Reshetnyak, co-fondatrice et présidente de hipipin.com, site de recrutement pour profils atypiques, dont les hypersensibles- Nathalie Brochard, psychologue clinicienne et hypnothérapeute, en cours de réalisation du documentaire Enfants hypersensibles, un présent pour l’avenir.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Mourir parce qu’on est une femme: comment en finir avec les féminicides dans le monde?

7_milliards_de_voisins_1_20190425.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20190425.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Le 3 mars 2019, Julie Douib, une jeune mère de deux garçons de 8 et 10 ans est tuée par balles par son ex-compagnon. Le procès de Jonathan Daval qui a assassiné sa femme Alexia, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 devrait se tenir à la fin de l’année 2019. En France, depuis le début de l’année 2019, une femme est tuée tous les deux jours.

Le terme «féminicide» qui ne figure pas dans le code pénal français, concerne «tout meurtre de filles ou de femmes au simple motif qu’elles sont des femmes», selon l’Organisation mondiale de la santé. Avortements sélectifs comme en Chine ou en Inde, où il n’y a que 919 filles pour 1 000 garçons, crimes d’honneur, meurtres liés à la dot, assassinats dans la rue, meurtres conjugaux sont des féminicides. Le Mexique est le premier pays à intégrer le terme dans son code pénal en 2007, après une bataille juridique menée par des ONG. Les autorités ont pris conscience du problème, notamment après une enquête menée dans la ville frontalière des États-Unis, Ciudad Juarez, aujourd’hui surnommée «la capitale des filles disparues» où 1 441 femmes et filles ont été tuées de 1993 à 2013.

Yézidies persécutées en Irak, Nigérianes enlevées par Boka Haram, massacre d’étudiantes à Montréal en 1989, première tuerie féminicide, disparition de femmes autochtones au Canada, comment protéger les femmes de toutes ces violences ? Intégrer le terme «féminicide» dans le droit peut-il faire avancer les choses ? Comment mieux prendre en compte la parole des femmes victimes de violences conjugales ?

Avec :

  • Virginie Ballet, journaliste au quotidien Libération, chargée de recenser chaque mois les meurtres conjugaux

  • Geneviève Garrigos, porte-parole et ancienne présidente d’Amnesty International, spécialiste de l’Amérique Latine

  • Clémence Jullien, anthropologue à l’Université de Zurich, spécialiste de la santé de la reproduction en Inde

  • Thérèse Mekombe, présidentede l'Association des femmes juristes du Tchad

  • Frédéric Ojardias, correspondant à Séoul nous parlera de la politique coréenne pour mettre fin aux avortements sélectifs.