Les psychologues sont partout et tout le temps ! De l’échec scolaire au chagrin d’amour en passant par les aléas du boulot ou encore les dépressions canines, le «psy», est devenu indispensable ! Pourquoi sont-ils devenus tant omniprésents ?
Avec:

  • Armelle Oger, journaliste indépendante, auteure de «Vous devriez voir quelqu’un» aux éditions l'Artilleur (mars 2018)
  • Questions/Réponses d'Aude Villiers, correspondante en Argentine.
  • Reportage d'Alice Milot. Témoignage d’un accro aux psys. Yasmine, la trentaine, mère de deux enfants vit à Paris avec son mari.  Elle est en thérapie depuis des années...
  • Reportage Charlie Dupiot – Fury Room® (marque déposée) Encore mieux que le cabinet d'un psy ? Depuis septembre 2017, une «Fury room®» a ouvert ses portes à Paris, dans le 2ème arrondissement. «Fury room®», comme la salle où vous avez le droit de devenir une furie, et c'est même recommandé, puisque vous pouvez tout casser dans cet espace cloisonné aux allures de cave. Le concept est né au Japon... avant de se développer aux Etats-Unis ou au Canada où on parle même de «Rage Room», salle de rage... Et cette furie gagne donc désormais l'Europe. A Paris, la séance - de 20 minutes - peut coûter jusqu'à 125 euros... à partager à trois ou à quatre participants... Notre reporter Charlie Dupiot a tenté de jongler entre les débris, au milieu de neuf collègues en plein team-building.