En novembre 2018, la France annonçait une hausse conséquente des frais d’inscription à l’université pour les étudiants étrangers non européens. Certaines universités ont fait le choix d’appliquer cette mesure, dès la rentrée universitaire 2019/2020, d’autres les plus nombreuses ont décidé de ne pas le faire pour se donner le temps de réfléchir à la mise en place de cette mesure. Mais, quid l’année suivante ? Que deviendront les étudiants après leur première année s’ils ne peuvent plus bénéficier de l’exonération ?

Avec :

  • Dominique Fournier-Willoughby, vice-président chargé des relations internationales de l’Université Paris 8- Orlane François, présidente de la FAGE, Fédération des Associations Générales Etudiantes - François-Olivier Seys, vice-président chargé des Relations Internationales de l’Université de Lille. 

En fin d’émission, la chronique de Marie-Rose Moro, Parents, enfants, d'ici et d'ailleurs : Tous nos adolescents sont-ils LGBT (lesbiennes, les gays, bisexuels et les transgenres).À télécharger ici.

Le rendez-vous hebdomadaire pour aider les parents, avec la pédopsychiatre, directrice de la revue transculturelle « L’Autre ».