Prières de guérison, chasses aux démons, telles sont les pratiques pour « restaurer » de jeunes hommes et femmes homosexuels afin de les ramener vers « l’hétérosexualité ou l’abstinence ».

Des thérapies de conversion que des députés français entendent interdire avec un projet de loi prévu pour le printemps 2020. Deux journalistes ont enquêté sur ces milieux homophobes très fermés et sur les dangers de ces pratiques pour les jeunes.

Avec :- Jean-Loup Adenor, journaliste à France Info et co-auteur de Dieu est amour (Flammarion)- Timothée de Rauglaudre, journaliste indépendant et co-auteur de Dieu est amour (Flammarion)- Joseph Agostini, psychologue clinicien, auteur de «La traversée des mensonges» (Éditions En volume).

Témoignage par Charlie Dupiot.

Elena, c’est un prénom d’emprunt, a 24 ans. Née d'un père français et d'une mère grecque, elle a grandi en Grèce jusqu'à ses 18 ans. Elle a subi une thérapie de conversion réalisée, non pas par un groupe religieux, mais une vraie psychiatre, en Grèce.