À l’occasion de la sortie du nouvel album de la chanteuse algérienne Souad Massi, nous revenons avec nos invitées sur les droits des femmes en Algérie. Le « Hirak » mouvement de manifestations qui se déroule, depuis février 2019, et qui a contribué au départ du président Bouteflika va-t-il offrir de nouvelles perspectives aux femmes ? Comment leurs droits ont évolué depuis l’indépendance ? Quelles sont les luttes à mener encore aujourd’hui pour celles qui s’entendent dire depuis des décennies, « vos droits, ce n’est pas le moment » ?

  • Souad Massi, chanteuse algérienne. Son nouvel album Oumniya (« mon souhait ») sort le 11 octobre 2019- Ghaliya Djelloul, sociologue au Centre interdisciplinaire d’études de l’islam dans le monde contemporain à l’UC (Université Catholique) de Louvain en Belgique, travaille sur la mobilité spatiale des femmes- Rania Doudach, militante féministe algérienne- Farida Bouchenaf, militante féministe algérienne de 31 ans habite à Oran, prépare un doctorat en sciences de l’environnement, forme des jeunes et des groupes associatifs sur les questions de genre- Amel Chekkat, militante féministe algérienne.