Le Grenelle des violences conjugales s’achève, ce lundi 25 novembre 2019, journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes. Lancée début septembre par Marlène Schiappa, cette grande consultation a pour but de lutter contre les violences faites aux femmes en France. Depuis le début de l’année, tous les deux jours en moyenne, une femme est morte sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.

Quelles mesures concrètes annoncées ? Seront-elles suffisantes pour enrayer le phénomène ? Qu’en est-il dans le reste du monde où, selon des chiffres de l’ONU, près de 35% des femmes ont subi des violences physiques ou sexuelles ?

Avec :- Dominique Sigaud, grand reporter, écrivain, auteur de La malédiction d’être fille (Éditions Albin Michel)- Yaël Mellul, responsable d’un pôle qui vient en aide aux victimes des violences conjugales au Centre Monceau, co-pilote le groupe de travail sur les emprises et les violences psychologique au Grenelle des violences conjugales. Ancienne avocate- Diarata N’Diaye, artiste slameuse, fondatrice de l’association Résonantes et de l'application App-Elles, l’une des premières applications smartphone, d’aide aux femmes victimes de violences.

Et un témoinage de Sandra, victime de violences conjugales pendant 14 mois, témoignage extrait d'une lettre sonore réalisée par Alice Milot et Charlie Dupiot pour leur podcast « Post-Scriptum ». À retrouver sur toutes les applis de podcast.

Et en fin d'émission, retrouvez le portrait de l'Afrique qui gagne par Charlie Dupiot, Akosoua Peprah, une Ghanéenne de 26 ans qui se mobilise pour les filles.