7 milliards de voisins

7 milliards de voisins

RFI - Emmanuelle Bastide

Comment évoluent nos modes de vie et nos sociétés au nord comme au sud ? Consommation, habitat, famille, travail, place des femmes, urbanisation, l’émission laisse aussi la parole aux auditeurs qui témoignent en direct de leur vie quotidienne. Chaque vendredi, l’émission est consacrée à l’éducation. 7 milliards de voisins, présenté par Emmanuelle Bastide, en collaboration avec Cécile Lavolot et Camille Nérant. Réalisation : Romain Dubrac.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - La dot: le prix de la mariée? (Reportage/Rediffusion)

7_milliards_de_voisins_1_20200204.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20200204.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

La dot est censée sceller l’union entre deux familles. Selon le Code togolais des personnes et de la famille, elle doit rester symbolique et ne pas excéder 10 000 francs CFA (15€), versés à la famille de la fiancée.

Pourtant, bijoux en or, biens d’équipements, vêtements et billets ont remplacé les traditionnelles noix de kola, les bouteilles de sodabi et les pagnes.

La facture peut même s'élever parfois à 1 million de francs CFA (1500€) ! Certains jeunes, très attachés à cette tradition, dénoncent une évolution « mercantile » et « matérialiste », et de nombreux abus.Dans un pays où un tiers des filles sont mariées avant l’âge de 18 ans, la dot favorise-t-elle la pression au mariage précoce ? Cette tradition divise, en tout cas, les législateurs en Afrique de l’Ouest. Au Togo, comme au Bénin, pour préserver cette pratique traditionnelle, on cherche à concilier le droit moderne et le droit coutumier. Au Burkina Faso, la pratique est interdite par la loi, sous peine de sanctions civiles et pénales. Et elle l’a longtemps été en Côte d’Ivoire, jusqu’en 2019, où la nouvelle loi sur le mariage a supprimé l’interdiction de la dot.

Quel sens et quel avenir pour la dot, clé de voûte du mariage traditionnel ?

Reportage de Charlie Dupiot à Lomé et à Kara, réalisé avec l’aide du Fonds Muskoka au Togo, coordonné par l'UNICEF.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Les jeunes et l'emploi: les conseils de Farida

7_milliards_de_voisins_1_20200206.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20200206.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Notre spécialiste vous coache dans votre recherche d’emploi.Valoriser ses diplômes, savoir parler de son expérience professionnelle, de ses compétences même sans expérience, venez poser vos questions sur un monde du travail en pleine mutation !

Avec :

Farida Akadiri, consultante internationale en Développement personnel, spécialiste du coaching de dirigeants et d’entrepreneurs.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Les écrans et les enfants: un problème pour l’intelligence?

7_milliards_de_voisins_1_20200203.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20200203.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Les études se multiplient pour pointer la responsabilité des écrans dans les retards et les difficultés d’apprentissages chez les enfants. Des spécialistes préconisent même le zéro écran avant l’âge de 3 ou 6 ans, selon les points de vue.

Les petits qui regardent les écrans, le matin, ont trois fois plus de risques de développer des troubles du langage. Comment revenir vers une vie sans « écran » dans les familles ? Comment aider les enfants biberonnés aux téléviseurs, tablettes et autres écrans ?

Avec :- Michel Desmurget, docteur en neurosciences à l’INSERM, auteur de La Fabrique du crétin digital (Éditions du Seuil)- Jacques Brodeur, Québécois, ancien professeur d’Éducation physique en collège. Créateur du Défi 10 jours sans écrans au Québec depuis 2003. Ce défi concerne, aujourd’hui, plusieurs écoles au Québec (près de 10.000 enfants) et 260 en France (près de 10.000 ados)- Maryse Chrétien, enseignante, présidente nationale de l’Association Générale des Enseignants des Écoles et Classes Maternelles publiques (AGEEM). 

Et le portrait Afrique qui gagne de Raphaëlle Constant- Godeliève Mukasarasi, fondatrice de l'ONG Sevota, elle accompagne depuis 25 ans les femmes survivantes du génocide au Rwanda, ainsi que les orphelins et enfants nés de ces viols.

Le portrait de Godelieve Mukasarasi est aussi à retrouver sur le site La voix des femmes autochtones, une plateforme documentaire portée par l'association En terre Indigène.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Mode: la tendance système D et seconde main

7_milliards_de_voisins_1_20200205.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20200205.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

L’Europe découvre les vertus d’une pratique qui a toujours existé en Afrique : la fripe.Que ce soit par conscience écologique ou pour tenir son budget, la seconde main est la solution pour se faire plaisir.

Transformés, réutilisés tels quels, comment offrir une seconde vie aux vêtements ? Comment les vieilles fripes, autrefois snobées en Occident sont-elles devenues tendance ? Et sur le continent, les friperies ont-elles toujours le vent en poupe ?  

Avec :

  • Marie-Jeanne Serbin-Thomas, rédactrice en chef du magazine Brune - Sakina M’Sa, créatrice de mode française d’origine comorienne, fondatrice de sa marque éponyme, elle milite pour une mode écoresponsable - Marcia de Carvalho, créatrice de l’Association chaussettes orphelines qui transforme les chaussettes perdues en de nouvelles créations.

Et un reportage de Raphaëlle Constant.Rencontre avec Amah Ayivi, entrepreneur, designer, chineur togolais, arrivé en France à l'âge de 12 ans. De cette double culture, est née la marque Marché Noir. En 2012, il lance une fripe au cœur de Paris dont la plupart des vêtements sont recyclés des marchés de Lomé, au Togo. Depuis 3 ans, cet agitateur de style a également commencé à designer ses propres créations pour donner une nouvelle vie à sa marque, Marché Noir - Lomé Paris.Raphaëlle Constant l'a rencontré dans un showroom parisien où il exposait ses pièces en tissu Kinté du Ghana et des Batakali revisités.

Podcast
En cours de lecture

7 milliards de voisins - Les favoris ou les chouchous, dans la famille ou à l’école: une place vraiment enviable?

7_milliards_de_voisins_1_20200131.mp3

7_milliards_de_voisins_1_20200131.mp3

Télécharger Télécharger ( 44 Mo )

Enseignants, parents, ils ont du mal à l’assumer, mais nombreux sont ceux qui ont un favori ou un chouchou.Le sujet est tabou car les parents affirment qu’ils aiment leurs enfants de la même manière et les profs qu’ils sont attentifs à leurs élèves sans distinction.

Pourtant, selon une étude américaine de 2017, 70% des mères et 74% des pères ont un petit préféré.Alors qui sont les chouchous, qu’est-ce qui les distingue et les rend si appréciables ? Être le chouchou de la fratrie ou de la classe, est-ce vraiment une chance ? 

Avec :Anne-Marie Sudry, psychanalyste, auteur de Chouchou ou mal-aimé. Libérez-vous du regard familial (Denoël).

Un témoignage de Charlie Dupiot.Elle s'appelle Marie-Anne et enseigne en première section de maternelle, dans une école du nord-est parisien. Elle est institutrice depuis près de 20 ans, et réfute le terme «chouchous». Charlie Dupiot l'a rencontrée.

Et un micro-trottoir d’Alix L’Hospital Il a 10 ans et se défend d’être le chouchou de sa mère ! Un groupe de collégiens se chamaillent : qui parmi eux est le préféré de la classe ? Ils répondent au micro d’Alix L’Hospital.