Alexandre Dumas disait « si j’étais roi de France, il n’entrerait pas un enfant dans les villes avant qu’il eût l’âge de douze ans… »Les enfants, pour la plupart, vivent aujourd’hui entre quatre murs, coupés de la nature. Des chercheurs, des éducateurs et des enseignants se penchent sur l’importance des milieux naturels, des arbres, de la terre et de l’eau dans le bien-être de l’enfant et son éducation.Comment éduquer à la nature en ville ? Une autre éducation qui permettrait un apprentissage par la nature et les écoles en forêt est-elle possible ?

Avec :- Moïna Fauchier-Delavigne, journaliste au journalLe Monde, spécialiste des questions d’éducation et co-auteure de L’enfant dans la nature – Pour une révolution verte de l’éducation (Fayard) - Catherine L’Écuyer, docteur en Sciences de l’éducation et psychologie, chercheuse et consultante, auteur deCultiver l'émerveillement et la curiosité naturelle de nos enfants (Éditions Eyrolles).

Et un reportage d’Alice Milot, sur les ateliers nature, initiative pour les écoles développée par l’Association Collembole.

En fin d’émission, la chronique d’Ibrahima Giroux, Parents, enfants, d'ici et d'ailleurs : Être parent, ça ne signifie pas être parfait ! OUF !

Le rendez-vous hebdomadaire pour aider les parents, avec le psychologue Ibrahima Giroux, collaborateur de l’UNICEF à Dakar.